Sélectionner une page

Nouvelles plaques d’immatriculation : Depuis quand existe-t-elle ?

La plaque d’immatriculation est une étape fondamentale et obligatoire à chaque véhicule que l’on acquiert, neuf ou d’occasion. Il est nécessaire d’en avoir une à l’avant et à l’arrière du véhicule. Cette invention française est passée par plusieurs systèmes, noms et lois et ce n’est pas encore fini. 

L’origine de la plaque d’immatriculation

D’après l’histoire, la plaque d’immatriculation serait une invention française, puisque la loi rendant obligatoire son apposition sur les véhicules à moteur a été décrétée par la Préfecture de Paris le 14 août 1893. Cependant, cette réglementation n’a pas été immédiate, puisqu’il a fallu attendre 1900 pour que l’utilisation de la plaque soit efficace. L’histoire de cette fameuse plaque a débuté à Lyon, lorsque des promeneurs et habitants se sont plaints du mauvais comportement des automobilistes qui traversaient les allées du parc de la Tête d‘Or. Chaque conducteur recevait alors une plaque minéralogique à l’entrée de parc qui permettait de reconnaître les personnes qui roulaient trop vite. Cependant, il fallait rendre la plaque à la sortie du parc. Mais cette démarche a eu un tel succès qu’une distribution de plaque personnelle a eu lieu, au mois de juillet 1900 à Lyon. 

Qu’est-ce que le Système FIN ?

En 1893, un décret annonça que la plaque d’immatriculation devait comporter le nom, l’adresse du propriétaire ainsi que le numéro d’autorisation et doit figurer du côté gauche du véhicule. Ce système a évidemment changé plusieurs fois. Par exemple, en 1901, c’était des plaques minéralogiques, délivrées par le service de mines. De plus, elle devait comporter le numéro que l’on trouve sur la carte grise et immatriculation. C’est par la suite, en 1928, que le système départemental fut adopté avec certaines exigences comme l’utilisation de 1 à 4 chiffres et de codes géographiques formés par deux lettres. C’est en 1950 que le système FNI donc le fichier national des immatriculations a vu le jour. Cette plaque a subi plusieurs modifications mais le dernier format était du type 2103 JP 4. 

Qu’est-ce que le Système SIV ?

Les nouvelles plaques d’immatriculation ont donc vu le jour en 2009, lorsque l’État a remplacé le FIN par le SIV donc le système d’immatriculation des véhicules. Tous les conducteurs sont maintenant dans l’obligation de demander une nouvelle carte grise moto et véhicules. Il a donc fallu commander une nouvelle plaque d’immatriculation au nouveau format : AA – 123 – AA. Cependant, les démarches sont tout de même plus simples puisqu’il suffit de demander une carte grise en ligne ou alors s’adresser auprès de garages agréés. Cependant la mise en vigueur de ces nouvelles plaques au système SIV n’a pas éradiqué les anciennes puisque certains véhicules ont encore des plaques au système FIN. En revanche, l’État avait prévu le remplacement des anciennes plaques d’immatriculation FNI par une nouvelle plaque SIV d’ici le 31 décembre 2020. Mais il est très rare de trouver des véhicules qui sont encore immatriculés avec le système FIN. Sachez que le changement de carte grise force le basculement dans le système SIV.