Sélectionner une page

Riveter la plaque d’immatriculation, une obligation légale

plaques d'immatriculation en ligne

plaque-immat

Au sein de l’Union Européenne et plus généralement dans le monde, il est logique de visser ses plaques d’immatriculation ou de les insérer sur un cadre plastique.

Cette façon de faire est encore interdite en France, c’est la loi qui l’oblige.

Si vous souhaitez transgresser la règle, cela vous en coûtera une amende de 90 euro et la confiscation de la carte grise du véhicule.

Législation en matière de plaque d’immatriculation

Depuis la réforme des plaques d’immatriculation et le passage du FNI au SIV, les voitures françaises ont dû effectuer le changement sauf quelques exceptions comme les véhicules qui n’ont pas changé de propriétaire depuis janvier 2009 ou les véhicules qui n’ont pas été modifiés sur une carte grise.

Cela veut dire que ces véhicules arborent toujours leurs plaques FNI.

Si ce format devaient rapidement prendre fin car la date butoir de 2021 avait été annoncé pour procéder au derniers changements de plaque, celle-ci a été repoussée.

En effet, suite à un arrêté du 9 décembre 2019, la date butoir a simplement été annulé car le site de l’ANTS, qui gère les changement liée à l’immatriculation des véhicules en France, aurait été surchargé à l’approche de cette fameuse date.

De plus, une date butoir aurait obligé les automobilistes étant encore sous l’ancien système de devoir se faire facturer de frais imprévus.

Une règle qui surprend plus d’un étranger un séjour en France

Si la loi est claire concernant les plaques d’immatriculation, le nombre d’étrangers fixant celle-ci comme dans leurs pays d’origine se sont vu prendre une amende et ont été surpris.

Si vous voyer donc un proche effectuant l’accroche de sa plaque dans le non respect de la loi, n’hésitez pas à lui rappeler les conséquences.

Comment enlever les anciennes plaques d’immatriculation ?

Si vous souhaitez changer vos plaques, n’attendait pas que celles-ci soient endommagées afin de les remplacer.

Rien de plus simple pour ce faire, il suffit de les accrocher à l’aide des anciens rivets qui tenait vos anciennes plaques.

Si vous souhaitez ne pas avoir de mail à les accrocher, n’hésitez pas à utiliser un foret d’un diamètre de 5 mm.

Pour ce faire, placez le foret au dessus de la tête de rivet et percez.

Ne pas percer trop fort vous évitera également d’élargir le trou afin de pouvoir réutiliser simplement. Vérifiez si les goujons ne sont pas coincés dans le pare-chocs.

Si vous ne souhaiter pas risquer une doublette des vos plaques, ne les jetez surtout pas.

Le rivet éclaté : le meilleur rivet pour plaque d’immatriculation

Différents types de rivets existent afin d’accrocher vos plaques d’immatriculation comme le rivet étanche, le rivet cannelé, le rivet multi-serrage ou encore un rivet éclaté.

Ce dernier est notamment celui qui convient le mieux pour riveter vos plaques d’immatriculation.

En effet, le rivet éclaté ne nécessite pas de devoir riveter du côté intérieur de cotre carrosserie, ce qui vous évitera de nombreuses étapes pour pouvoir accrocher vos plaques.

Si vous souhaitez riveter vous-même vos plaques, faites attention à ce que rivets utilisés soient bien de la même couleur que votre plaque.

Faites attention également à ce que les rivets soient bien en acier ou en laiton et avec une dimension de 4 mm x 20 mm ou 4 x 16 mm.

plaques d'immatriculation en ligne