Sélectionner une page

Plaque d’immatriculation non lisible, qu’elles sont les risques ?

Qu’est-ce qu’une plaque d’immatriculation ?

La plaque d’immatriculation est l’identité du véhicule. Elle est obligatoire pour tous les véhicules, allant de la moto à la voiture. Les numéros et chiffres qui sont dessus suivent une suite logique : le premier numéro d’immatriculation est le AA-001-AA, le second AA-002-AA et ainsi de suite, jusqu’au dernier numéro, ZZ-999-ZZ. C’est depuis 2009 que les plaques suivent cette chronologie, depuis l’entrée du SIV (Système d’Immatriculation des Véhicules).C’est un fichier qui permet au Ministère de l’Intérieur de repérer les véhicules. Pour être en règle, la plaque peut être sous trois formats différents, dont 520×110 mm pour les voitures et les camions, 210×130 mm pour les motos, scooter, quad et de 275×200 mm pour les SUV ainsi que les camions. Le numéro du département peut être choisi par le propriétaire, il n’est donc pas obligé de prendre le numéro de son propre département. 

 

Quand est-ce qu’une plaque n’est  pas en règle

Il est possible de changer sa plaque d’immatriculation si elle n’est plus en état, ou si elle est trop vieille. En effet, elle doit être changée si elle est abîmée, notamment à cause des intempéries, ou si la plaque risque de se détacher. Si c’est le cas, il suffit de changer les rivets plutôt que d’acheter une nouvelle plaque sur internet. Néanmoins, si la plaque est rayée, griffée ou bien que les numéros sont illisibles, il faudra vite la changer. Le fait de ne pas avoir de plaque ni à l’avant ni à l’arrière du véhicule constitue une faute. De plus, il ne doit pas y avoir de polices fantaisies ou de dessins sur la plaque d’immatriculation. Les plaques ne peuvent pas non plus être fixées à une inclinaison supérieure à 30°, afin qu’elle soit bien lisible. 

 

Que se passe-t’il si la plaque n’est pas en règle

Votre plaque doit donc respecter de nombreux critères pour être en règle, c’est pour cela qu’il faut en prendre soin et ne pas la négliger. En effet, si un policier se rend compte que la plaque est abîmée voire illisible, il a le droit de mettre une amende, minorée de 90 euros sous trois jours, forfaitaires de 135 euros sous 45 jours et majorée de 375 euros après 45 jours. Ce sera la seule répercussion, car aucun point n’est retiré. Dans ce cas, l’amende devra être payée le plus vite possible, et vous devrez changer ce qui ne va pas sur la plaque. Pour acheter une plaque, il suffit de se rendre sur Internet ou bien en préfecture, et de déposer un CERFA. La procédure est cependant payante. Le prix de la plaque d’immatriculation peut varier, notamment en fonction de sa matière, plexiglas ou aluminium. Au minimum, vous devrez débourser 10 euros, mais les prix moyens tournent entre 40 et 60 euros, en fonction de vos goûts et du concessionnaire que vous choisissez. De plus, il existe des simulations de carte grise afin de voir combien vous allez devoir débourser pour votre nouvelle plaque.