Vol de plaque d’immatriculation

Vous venez de réaliser que votre plaque d’immatriculation a été volée ? Vous ne savez pas comment réagir face à cette situation ? Votre plaque d’immatriculation pourrait être utilisée dans un contexte criminel, il est donc nécessaire de ne pas perdre de temps. Inutile de paniquer, voici la marche à suivre en cas de vol de plaque d’immatriculation.

La déclaration de vol de plaque d’immatriculation

Aussitôt le vol de plaque d’immatriculation constaté, rendez-vous au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche afin de faire une déclaration de vol. Cette démarche doit être réalisée le plus rapidement possible. Si vous étiez à l’étranger au moment des faits, la déclaration devra être remplie dès votre retour en France. Les autorités vous remettront une attestation de déclaration de dépossession involontaire de votre plaque d’immatriculation.

Changer une plaque d’immatriculation volée

Pour changer votre plaque d’immatriculation suite à un vol, rendez-vous sur notre site web « Plaque-immat.fr ». Choisissez votre type de plaque (plexi ou alu), remplissez le formulaire et validez votre commande. Nos plaques d’immatriculation fabriquées en France vous sont proposées au meilleur prix. Elles sont 100% homologuées, incassables et ne contiennent aucune publicité.

À savoir : ce délit ne permet pas d’obtenir une nouvelle immatriculation pour votre voiture. Il n’est pas assimilé à l’usurpation du numéro d’immatriculation.

Vol de plaque d’immatriculation : pourquoi ?

La plupart du temps, les criminels volent les plaques d’immatriculation afin de les installer sur d’autres voitures. Cela leur permet de dépasser les limites de vitesse et de franchir les radars en brouillant les pistes sur l’identification du véhicule. Si vous n’avez pas porté plainte, vous risquez de devoir payer vous même les amendes de votre voleur. D’où l’importance d’agir rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *