Sélectionner une page

Le contrôle technique moto obligatoire en 2023

plaques d'immatriculation en ligne

ct-moto

 

Issu de la directive européenne de 2014, le contrôle technique des deux roues (motos, scooter, etc.) devaient intervenir à partir de 2023.

Cela devait permettre de laisser le temps de se préparer à ce changement.

La hantise des motard : le contrôle technique

Les experts qui seront chargées de passer le contrôle technique en 2023 ne connaissent toujours pas le contenu de celui-ci à l’heure actuelle et le cahier des charges n’a toujours pas été établi.

Un tarif inférieur à 50 euros 

Les pistes énoncés par le ministère chargé d’établir le contrôle technique moto nous en dit plus. Celui-ci devrait normalement être inférieur à 50 euros et ce qui est évoqué en coulisses est le fait que le prix doit rester le plus bas possible afin de ne pas effrayer les motards déjà réticent à celui-ci.

Dans un but de concurrence loyale et de distances à effectuer pour contrôler sa moton le gouvernement souhaite que le plus de centres possibles puisse effectuer le contrôle technique.

Toujours selon le gouvernement, il ne faudrait pas que les motards doivent effectuer un grans nombre de kilomètres afin de rejoindre un centre de contrôle technique puissant effectuer le contrôle.

 

 

Selon Roland Thévenoux, président du SNCTA (syndicat national du contrôle technique automobile), un nombre de 3000 centres de contrôles seraient idéale dans le pays.

Un contrôle assez peu technique, en fait 

Le contrôle technique seraient assez léger et la partie technique du contrôle se limiterai à une inspection visuelle des pièces sécuritaires sur la moto, ce qui est fait assez régulièrement par la plupart des motards. Une inspection de l’insonorisation et la dépollution seront également à prévoir dans le contrôle technique des motos.

 

Avant 2023, le contrôle technique des deux roues sera donc à l’étude par le conseil d’État par le biais d’un décret afin de préciser les grandes lignes comme la périodicité du contrôle et sera suivie d’un arrêté qui permettra de celer les détails de celui-ci.

Rencontres avec les associations 

Une rencontre entre le ministre des transports, les associations écologistes et les associations de motards ont eu lieu afin de discuter de cette réforme.

Pendant ce temps, le conseil d’état a rétabli l’instauration du contrôle technique moto imposé par l’Union européenne afin de garantir la sécurité des usagers de deux roues, ce qui est déjà appliqué dans de nombreux pays.

L’application de la mesure, qui devaient rentrer en vigueur début 2023,quant à elle a été repoussé sans date précise par le gouvernement.

plaques d'immatriculation en ligne